Edito 2012

Edito

« J’ai toujours été très surpris par le fait que les artistes, en particulier ceux de ma génération, fassent comme si le rock n’existait pas. Leurs références sentent le moisi » Arnaud Labelle-Rojoux.

One+One 2012 - carton

A l’initiative de l’association Barbatruc, partenaire de Bertrand Kelle en 2010, l’artiste iconoclaste, drôle et impertinent Arnaud Labelle-Rojoux est l’invité vedette de cette 3ème édition de l’évènement art et rock, ONE + ONE.Théoricien (“l’acte pour l’art”), plasticien et performeur, Arnaud Labelle-Rojoux est un joyeux trublion burlesque qui bouscule les idées reçues et les convenances en écoutant du rock’n’roll avec une faiblesse coupable pour les “girls group”. Auteur d’un texte magistral et d’une performance “Elvis” accompagné du musicien Laurent Prexl, ce fils illégitime du Pop et de Fluxus, dont la route a souvent croisé celle de Joël Hubaut, autre trublion adepte de la “rock’n’roll attitude”, multiplie les collaborations musicales comme avec Xavier Boussiron ou le plasticien Arnaud Maguet invité de la galerie Interface lors du précédent ONE + ONE. Ainsi autour d’une exposition collective intitulée“Blitzkrieg Pop” ”, Arnaud Labelle-Rojoux aura carte blanche pour proposer deux soirées “Rose Poussière” consacrées à la performance, la musique et la poésie en compagnie de quelques uns de ses amis…

Cette nouvelle édition de ONE + ONE aurait aussi bien pu s’appeler “Salade Niçoise” ; en effet Arnaud Labelle-Rojoux qui enseigne à la Villa Arson ne sera pas entouré que d’amis parisiens, puisque la galerie Barnoud exposera l’ex pensionnaire “rocky” de la dite Villa, Phillipe Perrin et invitera le performeur androgyne et tatoué Jean-Luc Verna à se produire en live avec son groupe I Apologize pour un set electro-cabaret décadent !